Biofilm

Quand on parle de la pollution microbiologique de l'eau, une distinction doit être faite entre l'eau potable et de l'eau technique.

En Europe l'eau fournie par les prestataires publics est habituellement conforme aux valeurs limites légales pour la pollution microbiologique, ce qui signifie qu'il est pratiquement exempt de pollution microbiologique. Mais dans les systèmes énormes et complexes, il peut arriver que des bactéries comme par exemple les légionnelles s’y trouvent et s’y propagent dans des zones avec peu de débit d'eau. Dans le pire des cas, ces légionnelles peuvent provoquer des maladies très dangereuses. D'où les autorités de santé sont chargées de surveiller cette pollution dans les bâtiments publics et de mandater des mesures contre elle si nécessaire dans l'eau de refroidissement.

biofilm_1

biofilm_2

Biofilm, bio salissures et la croissance des algues peuvent se produire dans l'eau technique, en particulier dans les systèmes de refroidissement ouverts. Les Microorganismes fraient dans l'eau et forment un soi-disant biofilm sur les tuyaux et les machines. Ce film affecte le transfert de chaleur ou peut même obstruer les systèmes entiers. La plupart des additifs chimiques ont peu de succès dans la résolution de ce problème ou coûtent énormément d'argent.

MERUS est utilisé dans un grand nombre de projets de lutte contre les algues dans le système de refroidissement dans lequel ces algues se développent grâce au biofilm.

Ainsi, les projets impliquant le biofilm dans les systèmes de refroidissement, la croissance des algues dans les fontaines et les tours de refroidissement ou de légionnelles dans les installations d'eau potable ont été réalisés avec succès. La plupart du temps ces projets sont de longue haleine, il faut souvent un an ou plus jusqu'à ce qu'un système soit complétement  libéré de cette croissance. Ces applications sont très complexes et sensibles; ils ont besoin de planification et de mise en œuvre extrêmement précise. Dans la plupart des cas de croissance les produits chimiques ne sont plus nécessaires. Ce qui mène à de grandes économies dans un temps assez court. Le client peut espérer un retour sur investissement de moins de trois mois.